Chroniques de géo’ virale, Michel Lussault

Chroniques de géo’ virale, Michel Lussault

Éditions 205 / École urbaine de Lyon

Cet ouvrage, premier de la collection “À partir de l’Anthropocène” dirigée par Michel Lussault et Valérie Disdier — École urbaine de Lyon (EUL) et coédité par les Éditions deux-cent-cinq et l’EUL, propose une “relecture” du phénomène qui a non seulement chamboulé nos vies mais, surtout, ébranlé nos certitudes: le virus SARS-Cov-2. 


«  Il faut entendre cet intitulé en référence aux « cours de géo’ » en collège ou lycée, ou aux enseignements de spécialité dans les filières universitaires lorsqu’on aborde la « géo’ physique » ou la « géo’ urbaine » ou la « géo’ rurale ». Je tente donc l’exercice d’une géographie qui place le virus au centre de son analyse. »
Michel Lussault

 Michel Lussault, reprend ici les chroniques qu’il a enregistrées durant la période de confinement et propose de lire, au travers de ce phénomène mondial inédit dans sa rapidité à se déployer sur l’ensemble du globe, ce qui caracté-rise nos vies urbaines contemporaines. 

L’auteur y ajoute de nombreux commentaires au coeur même du texte retranscrit pour compléter une première réflexion qu’il a pris le risque de partager sur YouTube alors qu’il était, comme chacun d’entre nous, “enfermé” chez lui. 

> télécharger le communiqué de presse <

Collection « À partir de l’Anthropocène », dirigée par Michel Lussault et Valérie Disdier

ISBN :  978-2-919380-33-6  Prix : 15,00 € – 112 pages – Parution : octobre 2020

© Adrien Pinon

Michel Lussault, géographe, professeur à l’Université de Lyon (École normale supérieure de Lyon), membre du laboratoire de recherche Environnement, villes, sociétés (UMR 5600 CNRS / Université de Lyon) et du Labex IMU (Laboratoire d’excellence Intelligence des mondes urbains) de l’Université de Lyon. Il dirige l’École urbaine de Lyon, un “Institut Convergences” créé en 2017 dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir — ANR-17-CONV-0004 — par le Commissariat général à l’investissement. 

Collection « À partir de l’Anthropocène »

Parce que toute collection propose un point de vue particulier sur les faits et leur compréhension, nous publions ici des livres qui regardent le Monde contemporain du point de vue de notre entrée dans l’Anthropocène. Nous concevons celui-ci comme un moment historique, qui s’ouvre après 1945 avec l’enclenchement de la phase de l’urbanisation généralisée de la planète, lors duquel il devient incontestable que les activités humaines (i.e. urbaines) ont des impacts de plus en plus forts sur les systèmes biophysiques. À un point tel que l’habitabilité de la Terre pour les humains (et les non humains) est mise en question. Il est alors indispensable de revisiter la pensée et les phénomènes sociaux à partir de la reconnaissance de cette crise de l’habitabilité d’une ampleur inédite et de proposer des pistes de réflexion et d’action pour que nous inventions collectivement de nouvelles manières de co-habiter.


Dans cette collection, les ouvrages sont de nombreux genres, de formes et formats variés : fiction, essais, dialogues, conclusions de recherches, bandes dessinées, photographies, etc., car nous souhaitons mettre en valeur le pluralisme des idées et la variété des manières de penser et d’exprimer cette pensée. Ils prendront tous en charge cette volonté d’en découdre avec la complexité du Monde urbain anthropocène.