FRANCESC TOSQUELLES. COMME UNE MACHINE À COUDRE DANS UN CHAMP DE BLÉ

Contact relations presse :
Cédric Duroux
+33 (0)6 64 09 75 13
cedric@october-octopus-agency.com

Visible au CCCB du 8 avril au 28 août 2022, l’exposition « Francesc Tosquelles. Comme une machine à coudre dans un champ de blé », dont les commissaires sont Carles Guerra et Joana Masó, contribue à refaire découvrir la figure et l’œuvre de ce psychiatre catalan porteur d’une voix singulière, absent de l’histoire des vainqueurs et des perdants.

C’est la transformation que le psychiatre de Reus a accomplie dans des institutions hospitalières héritées du XIXe siècle qui sous-tend cette exposition du CCCB. Francesc Tosquelles, qui considérait que ces institutions étaient malades, estimait qu’elles ne pouvaient guérir que par l’entremise de trois domaines : la politique, l’expérimentation clinique et la culture. Tosquelles fut un pionnier de l’introduction de travaux d’autogestion, de commissions et de clubs de malades dans les institutions. Ce fut aussi un pionnier en matière de formation des soignants, d’expériences ayant recours au théâtre, au cinéma et à l’écriture, à la création de journaux muraux et de journaux internes et à l’introduction de presses à imprimer et d’ateliers d’ergothérapie, parmi bien d’autres nouveautés.

Ce projet est le résultat d’un processus d’investigation mené par Carles Guerra, critique d’art, enseignant et chercheur, et de la recherche conduite par Joana Masó, critique littéraire et professeure de l’université de Barcelone, qui a été financée par la fondation privée Mir-Puig et a donné lieu à la publication d’un ouvrage intitulé Tosquelles. Curar les institutions (Arcàdia), lauréat du prix Ciutat de Barcelona d’Essai, d’Humanités et d’Histoire 2021.